Connerie… On n’y comprend rien… Bravo, continuez, c’est passionnant même si je n’arrive pas à tout lire… J’aime bien… Je suis complètement perdu entre toutes ces Albertine, pourquoi s’appelle-t-elle parfois Mollet, parfois Schwilk ?… Pourquoi Albertine, Santeuil, Cottard, Bergotte, on dirait du mauvais Proust… En fait ça n’a rien à voir avec Proust, c’est honteux d’utiliser le nom d’un écrivain célèbre pour essayer de faire oublier sa propre médiocrité… J’aime bien… C’est pas écrit, c’est n’importe quoi… Je trouve que ça manque de scènes de cul… J’aime bien la petite Évelyne Puget, elle est un peu conne mais a quand même du caractère… J’adore… Je déteste votre « hyperfiction » (ça veut dire quoi ?) d’ailleurs je ne reviendrai plus la lire, j’y ai déjà passé trop de temps… Bizarre, bizarre… Je me dis que je vais arrêter de lire et puis je ne sais pas pourquoi, j’y reviens, c’est comme une drogue… J’aimerais que expliquiez à un moment ce que des chinois viennent faire là dedans… et puis le punk gothique… Je ne comprends rien à ces histoires de mails, on dirait quelque chose comme un des MOOG de Nathalie Riches… C’est pas du roman… Rien de ce que vous écrivez n’est vraisemblable… Ça n’a ni tête, ni queue (un peu de queue quand même, hihihi…)… Ça craint féroce… Je suis sûr que vous avez prévu un rôle des triades là-dedans, est-ce que je me trompe ?… Pourquoi écrivez-vous ?… Génial, vous pulvérisés la trame fermée du roman classique et mettez le lecteur dans une situation inédite, vous ne lui mâchez pas le travail, vous contentez de le lancer sur quelques pistes et à lui de se débrouiller, c’est quelque chose comme du texte patchwork, sans compter que j’ai cru repérer dans vos pages quelques emprunts, citations et même plagiats comme si l’intertexte importait plus que le texte. Continuez… J’en ai marre, ça me casse les pieds… Fait chier… On se masturbe, on se masturbe, on se masturbe, ça épuise les neurones… J’aimerais en savoir un peu plus sur cette fameuse clef USB, n’est-il pas possible d’avoir quelques images? Sans ça on ne se rend pas bien compte… On dirait un feuilleton télé inépuisable, sauf qu’on n’y comprend rien… A la télé non plus d’ailleurs mais là, c’est normal… Est-ce que vous fabriquez du temps de cerveau disponible?… Fuck… Va te faire voir… Les intellos c’est toujours pareil, si tu avais la main dans le camboui, tu écrirais autrement… Ma sœur ressemble à Marie-Gineste Cottard, est-ce que tu la connais? Elle s’apelle Marie-Ange Delaforce… viens voir mon site: Sophitos… Il y a un tas de mouvements intéressants… Au premier moment je n’ai pas compris le pourquoi des choses, maintenant je crois comprendre qu’il n’y a rien à comprendre du moins dans le sens où on l’entend habituellement… Que voulez-vous dire?… Y a-t-il des règles cachées comme dans les œuvres de l’Oulipo?… Parfois on dirait des textes automatiques… Pourquoi parlez-vous de Jean-Pierre Balpe, est-il d’accord?… Ce roman, cette «hyperfiction», est un vrai chef d’œuvre et serait une banale histoire policière si les aventures ne se déroulaient dans plusieurs univers simultanés… Casse-couille… On peut vous reprocher de négliger la grandeur épique des événements… Je ne sais pas comment classer votre œuvre… J’ai demandé à mes élèves ce qu’ils en pensaient; leur réponse est assez unanime: rien…