11 juillet 2010

Le colonel Morel poursuit son enquête

En digne émule de Sherlock Holmes et de Patricia Cornwell — dont les ouvrages constituent ses lectures favorites (même s’il se laisse parfois aller, avec quelques réticences cependant, à lire Simenon, Michael Connelly, Tran Nhut ou james Ellroy), le colonel Morel s’est  juré de trouver, par lui-même, tous les renseignements qu’il pourrait tirer de la clef USB rouge vif. Il a ainsi consacré de longues heures de ses nuits célibataires à comparer et examiner les anatomies dénudées, plus ou moins imbriquées et focalisées des... [Lire la suite]

14 juillet 2010

Dilemne

Tant les événements s’entrecroisent, s’entrechoquent, s’interpénètrent, s’entremêlent, tout récit court toujours le risque de n’offrir que des réductions de la vie, de simplifier, styliser, schématiser la complexité créatrice du monde au point de la rendre indigeste. Les êtres vont, les êtres viennent. Ils sont tantôt ici, tantôt là, rencontrent un jour un tel, le lendemain un autre qui, à leur tour vont croiser X ou Y plus ou moins longuement. Chacune de ces rencontres influe, parfois de façon évidente, parfois de façon... [Lire la suite]
18 juillet 2010

Théo parle enfin

Jérôme Cottard regarde son fils, l’encourage du regard, dit: — Raconte-moi, je ne te reprocherai rien. Théo, visage blanc, cathéter dans l’artère humérale gauche, corps presque entièrement caché sous le drap, tourne lentement la tête vers son père, le regarde, déglutit: — Oui, je vais tout te dire. Il a du mal à parler, prend son temps, ferme parfois les yeux comme si sa pensée mettait du temps à se construire:— Ça a commencé… comme un jeu… un jeu… un jeu quelconque… sur Internet… Tu sais…Son père prend sa main, l’enserre dans... [Lire la suite]
25 juillet 2010

Rango enquête à la gare de Montargis

Rango pédale. Rango a pédalé. Bien. Il a même connu un moment de grâce absolue lorsque sur une longue ligne droite entre Souppes-sur-Loing et Dordives, il a battu sur une dizaine de kilomètres son propre record de vitesse. Rango se sent en pleine forme, à sentir ses muscles fonctionner sans peine, répondre à ses désirs, à se vider la tête de toute autre pensée que celle de maîtriser son effort, d’éprouver son corps comme une mécanique bien réglée, soumise à sa volonté, il éprouve une grande jouissance. Rango est heureux. Rango... [Lire la suite]
Posté par hodges à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,