20 juin 2008

Un autre cadavre

Les pas se sont rapprochés, feutrés, attentifs, prudents… le marcheur devait lever haut la jambe et reposer lentement le pied pour éviter de froisser les herbes ou de heurter un obstacle qu’il ne pouvait voir mais qui aurait provoqué un quelconque bruit. Il est maintenant tout proche, sous elle, Cindy-Becky perçoit maintenant sa respiration, calme, maîtrisée, en éveil. Elle ne bouge pas, supporte l’inconfort de sa situation, ne respire pas, se tasse le plus possible dans la pâte de l’obscurité. Un moustique tourne autour d’elle: elle... [Lire la suite]
Posté par hodges à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 juin 2009

Où l'on retrouve le punk gothique

Marc Hodges se fait de la littérature une idée très haute. Pour lui, l’écrivain est responsable devant la société où il vit, et même au delà, devant la postérité, de ce qu’il écrit. Ses écrits doivent donc avoir une valeur unique et irremplaçable faute de quoi il est nuisible de produire du texte. Or son roman l’a entraîné sur des pistes qu’il n’avait pas prévues : « Trop de personnages notamment, je m’y perds… alors le lecteur ? Et puis quelle est l’importance pour qui que ce soit de ce que je raconte ici ? Qui en a besoin ? » Tout... [Lire la suite]
Posté par hodges à 14:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 septembre 2011

Gilbert de Clérences fait du nettoyage

Il a monté les étages le plus discrètement possible, est arrivé devant la porte de l’appartement où Jake Cline discute avec sa famille chinoise, a vérifié sur une feuille de papier qu’il ne s’est pas trompé : c’est bien le bon étage, la bonne porte même si elle ne porte aucun nom. Il est silencieux, respire à peine, écoute. À l’intérieur, des voix : hommes, femmes… Il écoute attentivement, colle son oreille droite à la porte : pas de doute, deux hommes, deux femmes. Il ne s’attendait pas à ce qu’il y ait tant de monde.... [Lire la suite]