13 septembre 2010

Révélations de Théo

Bruits dans le couloir, des gens passent, des gens parlent, des infirmiers, des infirmières. Ils essaient de contrôler leurs voix : ils sont dans un hôpital, savent qu’ils sont dans un hôpital. Jérôme Cottard se lève de son fauteuil, ferme la porte de la chambre jusque là entrebaîllée. Théo parle. Doucement. Théo parle doucement, lentement, sa voix est faible, il est fatigué. L’agent Évelyne Puget a beau tendre l’oreille, se rapprocher le plus discrètement possible de la porte, elle n’entend rien. Elle ne peut pas coller son... [Lire la suite]