21 septembre 2006

Retour de l'adolescent

A force de réflexion, Évelyne se dit que rien ne prouvait que c’était elle qui avait oublié de remettre l’enveloppe retrouvée par Imad et destinée à la commissaire, son collègue et que, de plus, la mort par asphyxie d’un clochard retrouvé dans un immeuble abandonné n’ayant paru suspecte à personne, l’enquête était close. Il était certainement inutile de la relancer car cette lettre avait tout d’une lettre de mythomane: elle était arrivée après la découverte du corps par des enfants et rien ne prouvait que le corbeau n’avait pas... [Lire la suite]
Posté par hodges à 17:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 novembre 2006

Une vie de chien

Évelyne…Confusion totale: ne sait plus que dire, penser, faire. Elle n’a pas avancé. Elle doit le reconnaître. Son idée de faux cambriolage et de faux cambrioleur la mène dans le mur. Quoi qu’elle fasse elle est dans une impasse. Elle est débarrassée de Bloch, c’est toujours ça, mais la satisfaction est maigre. Elle s’est fait assassiner par la commissaire: — Rien… vous n’avez rien trouvé? Deux jours perdus pour rien? C’est bien la dernière fois que je vous fais confiance… Bloch ricane dans son dos: —c’est pas comme ça qu’il fallait... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 octobre 2009

Inventaire du passager du vol AF 1784

Le soi-disant Gilbert de Clérences s’installe dans la chambre 33 (où l’on apprend ainsi incidemment qu’il est superstitieux et réserve toujours des chambres dont le numéro est symbolique, 33 est ainsi le nombre qu’il préfère car résultat de la multiplication de 3 et de 11, l’argent et la mort ; mais il peut aussi accepter tout aussi bien une combinaison de 8 et de 9, mais jamais une chambre dont le numéro se termine par 0). Elle donne sur la rue de Turbigo ce qui, en soi, n’a pas grande importance même si, comme le lecteur a pu... [Lire la suite]
Posté par hodges à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,