26 septembre 2006

Un autre cadavre

Il est près de midi en cette journée d’octobre. Claudette Ribourdel, Martine Duroc, Antoine Lahorte et quelques autres, membres du club de bridge de Saint-Maur-des-Fossés, suivent depuis le début de la matinée le chemin de randonnée numéro … dit …. Il tombe une petite pluie fine, presque froide, qui ne gêne en rien les marcheurs bien équipés de coupe-vent de nylon rose et de chapeaux de toutes sortes mais il est l’heure du pique-nique pour lequel chacun d’entre eux a apporté son sandwich et sa petite bouteille d’eau minérale.... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 septembre 2006

Un homme de tempérament

Devant l’hésitation de sa troupe, sentant sa réputation engagée, Antoine Lahorte qui n’a pas été pour rien instituteur, puis inspecteur de l’Éducation Nationale, repousse Claudette Ribourdel et pénètre à son tour sous l’abri: «C’est vrai que ça pue… Rien à voir avec la dernière fois que je suis venu ici… Claudette a raison, il doit y avoir une charogne!» Cependant au lieu de fuir devant la puanteur épouvantable, alors que toute sa troupe tente résolument de reculer hors de la sphère fétide, il s’avance résolument dans la grotte:... [Lire la suite]
Posté par hodges à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 septembre 2006

Comment se désintéresser d'une affaire

C’est Évelyne qui reçoit l’appel d’Antoine Lahorte lui apprenant que son groupe venait de découvrir un cadavre dans la grotte d’Arnette. Ayant toujours dans la poche la lettre qui lui annonçait ce fait, cette nouvelle ne la surprend pas… «Qu’est-ce qu’on doit faire demande l’homme au bout du fil?» Le réflexe professionnel dicte à Évelyne sa conduite: «Ne bougez pas, on arrive.» Elle raccroche, se lève de son siège, va vers la porte du bureau de la commissaire, frappe… «Qu’y a-t-il?» demande la voix d’Albertine Mollet. «Un cadavre» dit... [Lire la suite]
29 septembre 2006

La commissaire est perplexe

Le cadavre qu’Albertine Mollet avait devant les yeux semblait être, même si le séjour dans la grotte an avait altéré l’aspect et dans la mesure où sa lampe de poche lui permettait de voir, celui d’une vieille dame —le légiste confirmerait ou infirmerait cela— mais ce qui l’intrigua le plus, c’est que, malgré la saleté inhérente au séjour dans l’humidité de la forêt, elle semblait vêtue avec un soin extrême, comme si elle avait mis ses plus beaux habits. Cette «femme» portait aussi un médaillon qui semblait en or et, l’auriculaire de... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 octobre 2006

L'inspiration

Retour à l’ordre normal des chosesPendant une quinzaine de jours, l’enquête n’avança pas vraiment: on ne signalait aucune disparition de vieille dame dans la région et le fichier central des personnes disparues ne contenait aucun signalement correspondant à celui du cadavre trouvé dans la grotte d’Arnette. L’affaire commençait à ne plus présenter d’intérêt pour personne: la gendarmerie avait autre chose à faire avec les excès de vitesse, les conducteurs sans permis ou en état d’ivresse, les cambriolages de pavillons, les tapages... [Lire la suite]
Posté par hodges à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 octobre 2006

Comment écrire un roman

Marc Hodges avait décidé de faire de son nouveau roman —qu’il intitulerait «Le cadavre de la grotte d’Arnette»— ce que les journalistes ne manqueraient pas d’appeler «une grande fresque sociale» —c’est d’ailleurs ce qu’indiquerait le prière d’insérer envoyé par son futur éditeur à tous les journaux d’Europe— dans laquelle il décrirait la situation psychologique et matérielle de son époque montrant comment on était passé de quelque chose comme une pureté naïve combattante des années 60 à ce qu’il appellerait «l’intégration biologique... [Lire la suite]
Posté par hodges à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 octobre 2006

Ouverture de tombe

Âgé d’une quarantaine d’années, le colonel de gendarmerie Morel était un homme courtois qui aurait pu être dans la cavalerie si la cavalerie avait encore un sens. L’épithète «chevaleresque» lui aurait en effet bien convenu car il avait non seulement du cavalier la prestance et l’assise mais aussi l’espèce d’approche supérieure des événements qui est l’apanage de ceux qui sont —non au-dessus— mais plus hauts que les autres: il ne vivait pas la guerre des polices comme une nécessité et n’avait d’autre ambition de carrière que celles de... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 octobre 2006

Hodges cherche une piste

Bien décidé à écrire rapidement son roman —il était dans une phase difficile et, pour lui accorder une maigre avance, son éditeur demandait qu’il lui envoie les cinquantes premières pages du manuscrit— Marc Hodges avait commencé son enquête. Tout d’abord, comme à son habitude, il avait fréquenté les cafés. Le petit village de Recloses n’en ayant aucun, il s’était contenté de ceux de Fontainebleau susceptibles de diffuser les informations locales et donc, essentiellement des quatre installés autour de la place du marché. Ainsi, au café... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 octobre 2006

La littérature peut tout

Retour à la maison, une nuit de sommeil et de pensées enchevêtrées comme cordes nouées. Trop de réflexions et de bifurcations. Trop de coïncidences et de relations. Il ne pouvait penser à autre chose: trop de coïncidences. Marc échafaudait hypothèses sur hypothèses: la grotte d’Arnette et son cadavre, à droite celui d’une mésange noire, à gauche celui d’une mésange charbonnière. Deux points équidistants de la grotte traçant une droite. Toutes deux dans un papier de soie, la première avec le tétragramme Yi Jing 56, la seconde avec le... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 décembre 2006

Résumé de l'intrigue (pause)

Après une centaine de pages et parce que l’auteur ne pense pas que la plupart des lecteurs occasionnels auront la curiosité de tout lire — d’autant que les blogs ne sont pas faits pour ça, il est nécessaire de faire le point… Donc, résumé des actions à ce jour.Dans une petite ville de France — Fontainebleau-Avon, mais la même chose pourrait se passer ailleurs— quelqu’un (ou un groupe) attire un adolescent, Théo Cottard, dans les pièges d’un jeu sur Internet où il est entré par le blog Nathalie Riches. Manipulé, Théo porte des... [Lire la suite]