07 décembre 2006

Menace sur la SNCF

La littérature de fiction repose sur un paradoxe: dans un récit, pour que ses lecteurs puissent le suivre, l’auteur est contraint de rapporter des choses sans intérêt — et sur ce point, le récit policier est le pire qui feint de reposer sur une logique du réel permettant (en théorie) à ses lecteurs de reconstituer une chaîne d’événements — or la littérature —comme le prouve sa forme la plus aboutie, la poésie— n’existe que dans le tremblement des mots, ces moments de signification supérieurs où ce qui est dit l’est au-delà du réel... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 décembre 2006

Dépucelage

Une loi de la fiction est que ce qui devait arriver arrive. Si l’on en croit les grands écrivains, tout roman s’écrit en effet selon une formule fractale où chaque fragment est représentatif du tout: le choix d’un adjectif à la deuxième page conditionne le mot de la fin. C’est ainsi. La loi du genre. Rien à dire.Depuis le temps qu’Évelyne tourne autour du petit Théo, ce qui devait arriver arrive, elle le dépucelle. Il est vrai qu’il a quinze ans, qu’il est très mignon, qu’il est encore vierge et que c’est un bon âge pour avoir sa... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 août 2007

Y a-t-il une solution possible ?

Comme les membres des multiples participants d’une immense partouze, les faits, événements, incidents de la réalité se mêlent à ceux de la fiction, se pénètrent, s’amalgament, s’entrelacent, se lient, s’unissent, s’enchevêtrent de façon si intimes qu’ils en arrivent à se confondre et que celui qui leur est confronté ne sait plus très bien distinguer le domaine dans lequel il se trouve agir. Le roman a besoin de la réalité comme le jouisseur de ses partenaires et si, souvent, leur union reste inféconde il arrive également qu’elle soit... [Lire la suite]
Posté par hodges à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 janvier 2008

Marc Hodges s'interroge sur son travail

La fiction s'est complètement dénaturée à travers le temps. Des médias comme le cinéma et, surtout, la télévision s'en étant emparés ont accentué son caractère de culture de masse. Comme les médias modernes, la fiction moderne obéit aux calculs d'audience. Cela est en partie dû aussi à la lourdeur de son dispositif de production et de mise en vente: il faut que le roman se vende et se vende en masse.D'où un certain nombre de conséquences :- le roman est devenu — même si ses écrivains ne s'en rendent pas compte — un objet manufacturé,... [Lire la suite]
Posté par hodges à 15:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 mars 2008

La République de Seine et Marne

Depuis quelques temps, un de nos concitoyens, Marc Hodges, bien connu de beaucoup d’habitants de Fontainebleau et de ses alentours, publie un roman Internet. Pour ceux de nos lecteurs qui ne le sauraient pas encore, il s’agit d’un roman, de type roman feuilleton que l’on ne peut lire que sur l’Internet à l’adresse suivante: http://sensdelavie.canalblog.com. Son auteur prétend en plus qu’il s’agirait d’une hyperfiction, terme un peu barbare qui signifie simplement que cette fiction est lisible selon plusieurs cheminements possibles et... [Lire la suite]
Posté par hodges à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 juin 2008

Le temps

Toutes actions, événements, réflexions, pensées, analyses… demandent du temps, il faut en tout prendre son temps, rien ne sert de vouloir accélérer les rythmes car chaque chose possède son rythme propre qu’il faut savoir respecter. Le temps de l’enquête est le temps de l’enquête où chaque indice se dévoile lorsqu’il le doit sans que l’enquêteur puisse y faire grand chose; le temps du témoignage est le temps du témoignage et chaque témoin décide du moment qu’il juge utile de parler ou du moment où, pour les raisons les plus diverses,... [Lire la suite]
Posté par hodges à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 août 2010

Julien Bergotte

Julien Bergotte est de permanence au commissariat de Fontainebleau. Journée calme, il ne devrait pas être beaucoup dérangé. En général, personne — ou presque — ne vient. Parfois un voisin qui vient se plaindre d’un voisin, une ou deux déclarations de pertes de papiers, les mêmes éternels ivrognes ramenés en dégrisement, un môme auquel un autre môme a piqué un gadget. Rien de bien excitant. Et ça lui convient bien, Bergotte n’est pas entré dans la police pour jouer les détectives mais parce que ça lui donnait un boulot fixe, un... [Lire la suite]
Posté par hodges à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
19 août 2010

Le courrier Briard : Salon du livre d’Avon, interview de Marc Hodges

«Ce week-end notre ville accueille son vingt-et-unième salon du livre dans une Maison pour Tous agrandie et rénovée par la municipalité. Cette manifestation, au cours des ans, a su attirer un public de plus en plus étendu et s’ouvrir à une grande variété de lecteurs depuis les plus jeunes jusqu’aux plus âgés. Il ne devrait pas en être autrement pour cette édition qui met à l’honneur le roman policier. Pour introduire cet événement, notre collaboratrice Armelle Bouillaguet a pu interviewer Marc Hodges, célèbre auteur de romans... [Lire la suite]