21 novembre 2007

Le cabinet de détectives OUTIS

Quand il appela le cabinet de détective Cindy Stillman, Jérôme Cottard ignorait qu’il appelait en fait Becky Turner. En effet, pour des raisons précises mais qu’il serait trop long de développer ici car elles nous entraîneraient vers d’autres intrigues encore — or cette histoire est déjà assez compliquée, confuse, embrouillée, faite d’histoires dans des histoires ou des esquisses d’histoires — Cindy Stillman était le nom de détective que s’était choisie Becky Turner. Il aurait été certainement plus facile pour le lecteur de ne faire... [Lire la suite]
Posté par hodges à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 janvier 2008

Filature nocturne

Attention, il me faut faire attention. Ne rien négliger. Ne pas marcher trop vite. Théo et Cindy paraissent être seuls en ce lieu à cette heure (il fait nuit) - se demande ce que Théo peut venir faire ici — à cette heure, le file pour la première fois; s'arrête un instant; Cindy Stillman (Becky Turner) se dit que son comportement est très étrange, cela conforte ses soupçons... Cindy Stillman s'attend à tout instant à ce que Théo rencontre quelqu'un d'autre, seule hypothèse qui l'excite. La forêt est très silencieuse; ne s'entendent au... [Lire la suite]
Posté par hodges à 14:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 avril 2008

Maison abandonnée

La lune troue à nouveau les nuages, malgré les difficultés de sa marche, Cindy Stillmann a réussi à suivre — bien que difficilement — l’adolescent, ils ont marché longtemps, près de deux heures, il est près d’une heure du matin, Théo sait où il va, il suit un sentier qui après avoir gravi une colline pierreuse est descendu dans une vallée au sol sablonneux où les pieds s’enfoncent doucement, autour d’eux la forêt longtemps faite d’essences variées est maintenant presque exclusivement constituée de jeunes pins élancés dont les troncs... [Lire la suite]
Posté par hodges à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 juin 2008

Ce que Cindy Stilman (alias Becky Turner) découvre

Cindy a réussi à grimper sur l’amas de ferraille qui a dû, autrefois, lorsque la maison était encore habitée, être un engin de chantier quelconque. Elle est maintenant à la hauteur de la fenêtre à la grille rouillée d’où proviennent voix et lumière. La pièce est vaguement éclairée par une lumière jaunâtre tremblante, hésitante, vacillante, Cindy pense «bougie ou lanpe à pétrole», n’a pas de certitude, elle se dit que ce point là n’est pas très important. Elle écoute, n’entend pas très bien, ne voit pas très bien. Elle connaît... [Lire la suite]
Posté par hodges à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 juin 2008

Un autre cadavre

Les pas se sont rapprochés, feutrés, attentifs, prudents… le marcheur devait lever haut la jambe et reposer lentement le pied pour éviter de froisser les herbes ou de heurter un obstacle qu’il ne pouvait voir mais qui aurait provoqué un quelconque bruit. Il est maintenant tout proche, sous elle, Cindy-Becky perçoit maintenant sa respiration, calme, maîtrisée, en éveil. Elle ne bouge pas, supporte l’inconfort de sa situation, ne respire pas, se tasse le plus possible dans la pâte de l’obscurité. Un moustique tourne autour d’elle: elle... [Lire la suite]
Posté par hodges à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 août 2008

Un seul recours, Octavanio

Le métier de détective privé n’est pas de tout repos moral et place souvent devant des dilemmes difficiles. Témoin d’un crime, le devoir de Cindy Stilman est d’avertir la police et de dire ce qu’elle sait, ce qu’elle a vu, de témoigner sans restrictions mais, à cause de sa profession de détective, Becky Turner ne peut pas faire une action aussi simple car elle devrait expliquer ce qu’elle faisait en plein bois, en pleine nuit, comment elle a assisté à l’assassinat, ce qu’elle a entendu, dépeindre les comparses ou l’un d’eux est son... [Lire la suite]
Posté par hodges à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 avril 2010

Nouveau point sur la situation

Rien n’est simple. Tout se complique. Le récit va à vau l’eau. L’auteur, si auteur il y a semble ne plus rien maîtriser de cet univers dont il est devenu l’otage Aussi, faire le point pour lui semble désormais indispensable. Donc, pour la seconde fois, résumé et situation des personnages (ce qui est au fond la même chose) :Pour l’essentiel la commissaire Albertine Mollet (née en 1976, 30 ans) est débordée par les petits événements qui se sont déroulés sur la commune de Fontainebleau dont elle a la charge. Il est vrai qu’elle ne ... [Lire la suite]