04 juillet 2008

Albertine Schwilk se démène

Albertine Schwilk a fait reproduire les portraits du jeune chinois et de la jeune chinoise morts dans le Grand Canal du Château de Fontainebleau. Le rapport du médecin légiste précise qu’ils sont mort noyés mais ne se prononce pas sur la possibilité d’un suicide. En effet chacun d’eux avait absorbé une importante dose de barbituriques et rien ne prouve qu’il l’aient fait volontairement. Rien d’ailleurs ne prouve non plus le contraire. L’intuition d’Albertine — elle a toujours fait confiance à son intuition qui ne l’a trahie que très... [Lire la suite]
Posté par hodges à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 septembre 2008

La chance, parfois, sourit aux personnes obstinées

S’entêter finit par payer. Albertine Schwilk est du genre a ne jamais rien laisser tomber, un vrai pitbull, une fois qu’elle a planté ses crocs dans un gibier rien ne lui ferait lâcher prise. Il est vrai que ça ne marche pas toujours, que parfois elle se trompe et mord dans une viande qui n’est pas la bonne mais… Ce n’est ni le lieu ni le moment de philosopher, l’essentiel c’est que, cette fois-ci elle tient quelque chose. Une petite frappe du treizième arrêtée pour avoir menacé des touristes la nuit à la sortie d’un des multiples... [Lire la suite]
Posté par hodges à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 octobre 2008

Monsieur Bai Hua

Le commissaire du treizième (un certain Eduardo Marga) a prévenu Albertine Schwilk : ils ont repéré Bai Hua. Toutes sirène hurlantes, elle rapplique aussitôt, Eduardo Marga l’attend. Quand elle arrive il l’accompagne, lui montre la boutique, une librairie papeterie. Ils entrent, une sonnerie aigrelette se fait entendre dans les tréfonds de l’arrière boutique, elle semble venir de loin. la boutique est petite, le sol couvert de cartons d’emballage aplatis, de nombreux rayonnages coupent la pièce en tranches, l’espace en semble plus... [Lire la suite]
Posté par hodges à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 décembre 2008

Interrogatoire de Bai Hua

Albertine Schwilk regarde autour d’elle. Cette boutique encombrée de revues apparemment chinoises n’offre aucun siège. Elle aurait bien aimé s’asseoir : «Y a-t-il un endroit où nous pourrions discuter, demande-t-elle à Bai Hua» «Parler ici, répond le vieil homme qui ne semble cependant pas très à son aise» «Comme vous voulez dit le commissaire Marga… Connaissez-vous l’association française des études hexagrammatiques?» Le vieillard semble hésiter, réfléchir comme s’il ne comprenait pas vraiment la question, ferme les yeux, les rouvre... [Lire la suite]
Posté par hodges à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 mars 2009

Chinoises

Albertine Schwilk et Eduardo Marga suivent Bai Hua, ils parcourent un sombre couloir interminable encombré de piles de magazines chinois puis débouchent dans une petite pièce éclairée par une fenêtre et une porte fenêtre semblant donner sur une cour intérieure. A l’odeur de nourriture dont des relents traînent dans la pièce, une cuisine, certainement une cuisine bien qu’aucun ustensile culinaire ne témoigne de cet usage. Au centre de la pièce, une table, quelconque, recouverte d’une toile cirée à carreaux et entourée de six chaises en... [Lire la suite]
Posté par hodges à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,