S’entêter finit par payer. Albertine Schwilk est du genre a ne jamais rien laisser tomber, un vrai pitbull, une fois qu’elle a planté ses crocs dans un gibier rien ne lui ferait lâcher prise. Il est vrai que ça ne marche pas toujours, que parfois elle se trompe et mord dans une viande qui n’est pas la bonne mais… Ce n’est ni le lieu ni le moment de philosopher, l’essentiel c’est que, cette fois-ci elle tient quelque chose. Une petite frappe du treizième arrêtée pour avoir menacé des touristes la nuit à la sortie d’un des multiples restaurants sino-japonais du quartier, a négocié sa libération contre une information : — On tient pas à te garder, dit le flic, mais on est obligés. — Oui on est obligés dit l’autre, t’as fait le con. — Oui t’as fait le con, alors ! — A moins que tu puisses nous donner quelque chose en échange. — Oui, une sorte d’échange… Ils ont alors posés quelques questions sur les affaires en cours, pour voir, au cas où… des fois ça marche… Quand ils ont donné le nom de Bai Hua, le gars n’a pas hésité, de son accent chinois chantant (comme si le français était une langue à tons ! Il est vrai qu’il est soumis à des tas de modèles externes ces temps-ci (pense le gros flic — pardon, j’ai oublié de dire qu’il y avait un flic Laurel et un flic Hardy)), il a dit : — Bai Hua, je connais… —Parfait a susurré le gros ça pourrait arranger tes affaires. — et où peut-on le trouver ce Bai Hua, a demandé le maigre sur un ton très professionnel ? — Je sais où il travaille, mais je ne connais pas son adresse (ceci dit dans un français sinisé, style : savoir où lui travailler, mais pas connaître adresse… mais ce serait trop fatiguant pour mon lecteur de tout transcrire ainsi, ça ferait trop polar en plus… Donc vous traduirez si vous voulez). — Tu sais y aller ? —Oui. — Comment ? — Je prends le métro, je descends à Chevaleret, c’est en face. — En face ? — Oui, du côté opposé à l’hôpital. — Boulevard Vincent Auriol traduit le flic. Le jeune ne bronche pas, ce nom semble ne vouloir rien dire pour lui. Il continue : — Il a une boutique à côté d’un restaurant chinois et d’un bistrot. — Vachement vague dit le vieux. Le mieux c’est que tu nous montre. On prend une bagnole et on y va.

C’est ce qu’ils ont fait.