06 août 2008

Un seul recours, Octavanio

Le métier de détective privé n’est pas de tout repos moral et place souvent devant des dilemmes difficiles. Témoin d’un crime, le devoir de Cindy Stilman est d’avertir la police et de dire ce qu’elle sait, ce qu’elle a vu, de témoigner sans restrictions mais, à cause de sa profession de détective, Becky Turner ne peut pas faire une action aussi simple car elle devrait expliquer ce qu’elle faisait en plein bois, en pleine nuit, comment elle a assisté à l’assassinat, ce qu’elle a entendu, dépeindre les comparses ou l’un d’eux est son... [Lire la suite]
Posté par hodges à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 août 2008

Albertine Mollet est fatiguée

Donc la lettre anonyme glissée au matin sous la porte du commissariat disait vrai, le cadavre est bien là, dans cet ancien bâtiment de carrière de la forêt, étendu devant la porte. Un garde forestier à en juger para sa tenue kaki. La commissaire Albertine Mollet n’y croyait pas trop, elle espérait vaguement que le message «un home a été tué dan la méson abandoné de la clanche au mercier route de Bouron-Marlote» n’était qu’une de ces blagues stupides comme en font parfois les collégiens et ce n’est que par acquit de conscience qu’elle... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 août 2008

Marc Hodges et son roman

L’intrigue est simple : une partie de la mafia chinoise du treizième arrondissement de Paris (Marc ne sait pas si elle existe mais ce n’est pas important, la plupart des romans sont des réalités impossibles) se bat contre une autre partie pour le contrôle des immigrés clandestins.Donc il y a des cadavres sinon pas de roman policier, pas d’intrigue, pas d’enquête. Une partie des cadavres appartient à un clan, m’autre à un autre. Tout ça peut-être dit en six lignes. Mais six lignes ne font pas un roman et de toutes façons Marc Hodges se... [Lire la suite]
Posté par hodges à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,