10 décembre 2006

Ne pas prendre de risques

Après la lettre anonyme, à 14 heures 49 précises, un coup de téléphone, anonyme lui aussi parvient au commissariat, quelqu’un qui transforme sa voix avec un filtre quelconque, certainement un homme mais Santeuil qui est de service à l’accueil n’a pas le temps d’enregistrer le message, trop bref, il en a retenu ceci: «Entre Bois-le-Roi et Fontainebleau, j’ai saboté la voie de chemin de fer à hauteur du chemin de l’Enquêteur, le prochain train de voyageur est dans un peu plus d’une heure… vous avez intérêt à agir vite…» Le message est... [Lire la suite]
Posté par hodges à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]