01 décembre 2006

Théo fait de l'équitation

Il est temps d’avancer un peu… Car même si toute vie est dans les détails, si rien de ce qui est spécifique, unique et particulier —qui fait que chaque vie diffère d’une autre— ne peut être rapporté dans les généralités fonctionnelles d’une fiction, tout lecteur est en droit d’exiger de ne pas perdre son temps. Or l’écrivain est à son service…Ce matin-là, donc, Évelyne emprunte la moto de Franck, son mari-plombier, elle se cache dans le chemin de forêt le plus proche de la maison des Cottard. Elle attend. Elle n’attend pas longtemps:... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]