Pendant tous ces temps où chacun, pris dans les méandres de l’existence et les délires de la fiction, se lance dans ses aventures particulières, Rango, le mari philosophe de la commissaire Albertine Mollet fait du vélo. Il fait du vélo parce qu’il aime faire du vélo. Sans prétentions. Il fait du vélo pour garder sa tête libre pour penser. Et, tout en pédalant, il pense, des choses parfois un peu confuses, embrouillées par les moments d’effort où les muscles prennent le pas sur l’esprit, mais il pense et c’est le fait même de penser qui suffit à le rendre heureux: «Nous ne sommes rien; ce que nous cherchons est tout, rien d'autre… Tant bien que mal - tout ça paraît un peu chaotique. Voyez-vous ce que je veux dire: en fonction de quoi ? Pourtant !... Tout ça semble se mélanger un peu! Pourquoi ? Nous ne disons ni ce qu'il faut ni comme il le faut: c'est ça... Il n'y a pas de bonnes réponses; il n'est pas sûr que ce soit vrai, pourtant tout ça est juste et en même temps faux, dialectique de la philosophie… La philosophie est... La philosophie – mais pourquoi est-ce ainsi... Bon!... La raison chavire dans le chaos - c'est vrai. Il en a toujours été ainsi - par conséquent, est-ce une erreur de dire ça ? Tout mot fait mal dit: d’accord... Donc. En quoi est-ce mal dit, mal formulé plutôt? Le temps n'y fait rien: rien d'autre, ça peut se dire - pourquoi est-ce ainsi... Rien à dire! D’autant que... Sans doute - par conséquent - rien à dire; absolument… Comment ne pas penser? Il n'y a peut-être que la pratique de l’exercice philosophique... Aussi... C'est tout... Si on le veut; et alors ?... Étant donné tout cela peut-être est-ce davantage, nous ne disons ni ce qu'il faut ni comme il le faut… je me répète, je dois m’efforcer de rester sur ma ligne. Rien d'autre... Bon, tout esprit ne vaut pas un autre esprit, mais nous ne savons rien: absolument! Personne ne sait ça qu'est l'esprit humain, tout présent parle avec évidence, avec une assurance horrible! L'esprit humain serait une bénédiction du hasard... L'esprit humain c'est; c’est comme ça - il n'existe pas de vérité éclairée, et donc l'esprit n'a rien à faire avec la nature humaine! Là où n'existe aucune possibilité, tout redevient possible. Une fois que l'homme a goûté au futur, il ne peut revenir en arrière, l'esprit humain ne connaît que le goût du regret; l'esprit humain est une possession. Rien d’autre ne peut justifier le fait de vivre; est-ce une erreur de dire ça ? C'est authentique: l'esprit humain pousse l'homme à cacher un bout de la vérité (plus la vie est absurde, moins la mort est supportable)... L'esprit authentique isole complètement l'homme entre ciel et terre! L'esprit humain permet seul d'atteindre l'éternité – mais quelle est la différence entre spiritualité et espérance - deux notions qui ne s'oublient pas… pourtant!... Par conséquent! Tout s'est déjà produit. Il n'y a pas d'unité dans une vie humaine; la raison chavire dans la cohue: pour avoir peur sans cesse il faut  se donner de la peine – pourtant en réfléchissant aux choses, on arrive à les comprendre! L'homme laisse derrière lui autant de questions que de solutions, mais quelle est la quantité d'esprit humain qu'on peut supporter sans mourir? il y a des périodes entières de la vie qui semblent sans repères…» et il pédale et il pense et il pédale et il pense, il pédale-pense ou pense-pédale… Au fur et à mesure que la fatigue envahit ses muscles, il lui semble que son corps devient pensée et sa pensée corps. Corps-pensée, c’est tout un… Il est alors dans une grande exaltation comme s’il approchait d’une vérité, comme s’il créait une vérité qui finira par s’imposer à lui et alors sera si claire qu’il n’aura plus de mal à l’exprimer puis à la présenter au monde… Il pédale.