Évelyne mène son enquête.

Depuis que sa décision était prise, Évelyne se sentait soulagée. Elle n’avait, bien sûr, jamais mené d’enquête seule mais elle avait participé à quelques unes: recherche d’automobilistes en délit de fuite, recherche de jeunes ayant accompli de petits larcins dans divers commerces de la ville, surveillance de petits dealers, participation à des enquêtes dans l’intérêt des familles, recherche d’identités de clochards en coma éthylique… Elle avait quelques idées sur la façon de procéder.

Évelyne n’était pas d’une intelligence supérieure mais elle n’était pas non plus complètement stupide: elle savait qu’elle ne pourrait compter que sur elle même et savait qu’elle ne devrait utiliser les outils à la disposition du commissariat qu’avec beaucoup de précautions. Mais elle avait aussi quelques atouts dans sa manche. Notamment, le visage de l’adolescent qui lui avait apporté les lettres était si présent dans son esprit qu’elle se savait capable d’en constituer un portrait-robot. D’autre part, si cet adolescent était venu à trois reprises c’est qu’il devait résider dans un rayon relativement court et qu’il devait aussi, d’une façon ou d’une autre, être en liaison avec le corbeau. Peut-être même était-il le corbeau… Bien qu’Évelyne pense qu’elle ne le voyait pas capable de déterrer seul un cadavre dans le cimetière de Recloses et de le transporter quinze kilomètres plus loin dans la grotte d’Arnette. Il ne lui avait pas paru être très athlétique ni assez vieux pour avoir un permis de conduire (bien qu’elle ait déjà eu l’occasion d’arrêter des jeunes gens conduisant sans permis).

Malgré tout ces raisonnements, la beauté de l’adolescent au profil florentin, son aspect angélique —malgré le noir absolu de sa chevelure coupée à la page—, radieux, l’élégance de sa silhouette… lui paraissaient incompatibles avec des actions criminelles. Quelque chose clochait… Elle en avait une intuition forte. Cependant, ce qui importait avant tout, c’était de le retrouver.

Évelyne réfléchit longuement à la stratégie qu’elle va mettre en œuvre.